L’avant voyage est une période que j’apprécie tout particulièrement. Une fois la destination choisie, je prends beaucoup de plaisir (et de temps) à penser mon voyage, à dénicher les bonnes adresses et bons plans, à faire et défaire l’itinéraire…

Cet été ce sont les routes du Grand Ouest que nous avons arpenté. 16 jours de pur bonheur entres grandes villes et parcs nationaux. Mais quoi privilégier ? Quoi laisser de côté ? A quel aéroport arriver ?

Itinéraire :

Après de longues heures le nez dans les guides de voyage, sur les blogs et sur Google Maps pour calculer les distances, l’itinéraire que nous avons retenu est celui-ci :

Itinéraire réalisé sur www.roadtrippers.com

Plus de 3700 km, 4 états, 178 km à pied, 5 parcs nationaux, 3 parcs d’état, 3 grandes villes, 7 lacs, 7 couchers de soleil, des milliers de pins et palmiers, des millions d’étoiles, de – 77m à plus de 3000m d’altitude, jusqu’à 48 degrés, des dizaines d’émotions. Un doux souvenir. Allez je vous y emmène !

Les grandes étapes

  1. San Francisco & Silicon Valley
  2. Yosemite
  3. Mammoth lakes & Death Valley
  4. Las Vegas
  5. Valley of fire & Bryce Canyon
  6. Marble Canyon & Page
  7. Monument Valley
  8. Grand Canyon
  9. Palm Springs via Oatman
  10. Los Angeles

Le budget :

Question budget, ce voyage nous a coûté 4300 euros, pour deux, hors dépenses quotidiennes (repas, activités et shopping). Au global, on doit être à 6000 euros environ!

Le plus gros poste de dépenses est l’hébergement qui peut facilement être diminué si vous privilégiez les campings et motels.

En détail :

  • Hébergement : 2200 euros
  • Billets d’avion : 1560 euros
  • Location de voiture : 472 euros
  • Carburant : 215 euros

Pour profiter des parcs nationaux en illimité, prenez le pass America The Beautiful . Pour 80€ vous avez accès, pour un an, à l’ensemble des parcs nationaux. Attention ce pass ne couvre pas les parcs d’état et ceux gérés par les Navajos (Valley of Fire, Monument Valley, Antelope Canyon…)

 

1 : San Francisco & Silicon Valley

San Francisco est la ville cool par excellence. S’y balader est hyper agréable. Même si la ville se réveille souvent sous le brouillard « fog », le soleil reprend ses droits très rapidement. Ses collines, ses maisons victoriennes, ses différents quartiers et sa baie lui donne un charme fou. 3 jours sont vraiment un minimum pour la découvrir.

Vue sur la baie de San Francisco, Californie, USA

Avec ses dizaines de collines, San Francisco nous offre plusieurs panoramas sublimes sur sa baie.

Vue sur Alcatraz depuis les collines de San Francisco, Californie, USA

Port of San Francisco, California, USA

Chinatown, San Francisco, Californie, USA

Jolie maison sur Filbert Steps, San Francisco, Californie, USA
Les jolies maisons depuis les Filbert Steps

 

Vue sur Downtown, San Francisco, Californie, USA

 

Golden Gate Bridge, San Francisco, Californie, USA

 

Pour un bon petit déjeuner, filez chez Tartine Manufactory dans le quartier de Mission. L’attente peut être un peu longue mais la qualité des viennoiseries et autres douceurs en vaut vraiment la peine. Vous pourrez ensuite partir à la découverte de Mission District, le quartier le plus ancien et le plus latino de San Fran. Même si le quartier n’est pas le plus sûr la nuit, nous n’avons pas rencontré de problèmes particuliers le jour. Les fresques murales de Balmy Alley et autour, l’église Mission Dolores et la vue depuis le parc Dolores sont à faire !

On a adoré :

  • Enfourchez nos vélos et partir à l’assaut du Golden Gate Bridge
  • La vue depuis la Coit Tower et descendre les Filbert Steps (promenade bucolique qui va de la Coit Tower jusqu’à The Embarcadero (front de mer) avec de belles vues sur la baie et de jolies maisons dont certaines ont un accès uniquement par cet escalier)
  • Monter et descendre les collines de la ville surtout dans les quartiers de Nob Hill et Russian Hill
  • Prendre les G-Bikes et se balader au coeur de la Silicon Valley (si vous y allez, ne manquez pas l’université de Stanford)
Google Campus, Mountain View, Californie, USA
Sur le campus de Google en G-Bike

 Durée du séjour: 3 nuits.

Distance à parcourir pour rejoindre Yosemite: 320km en 3h30.

2 : Yosemite

Pour arpenter le parc du Yosemite, nous avons dormi dans l’adorable Narrow Gauge Inn. Ce cottage tout mignon est situé à l’entrée sud du parc. Les écriteaux, nous demandant de rentrer nos déchets à l’intérieur de nos chambres le soir pour ne pas attirer les ours, nous mettent dans le bain.

Narrow Gauge Inn, Yosemite, Californie, USA
Notre petit cottage à l’entrée du Yosemite

 

Le parc du Yosemite est la première grande claque de notre voyage. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il doit sa particularité à ses immenses falaises de granit. Le premier point de vue que nous avons découvert est Tunnel View et clairement il laisse sans voix. On n’est finalement pas grand chose face à cette immensité.

El Capitan vu depuis Tunnel View au Yosemite National Park, Californie, USA
El Capitan, Tunnel View

Tioga Road, Yosemite National Park, Californie, USA

La Tioga Road est sans nul doute la plus belle route du Parc, elle offre une multitude de points de vue et différents points de départ pour des ballades, randos, baignades… Attention, elle est fermée plusieurs mois dans l’année à cause de la neige.

 

Tenaya Lake, Tioga Road, Yosemite National Park, Californie, USA
Au bord du Tenaya Lake

 Durée du séjour: 1 nuit.

Distance à parcourir pour rejoindre :

  1. Mammoth Lake: 209km en 3h315.
  2. puis Lone Pine: 160km en 1h39.
  3. et enfin Death Valley: 156km en 1h46.

3 : Mammoth lakes & Death Valley

Pour couper la route entre Yosemite et la Vallée de la mort, on se fait une halte à Mammoth Lakes.

Mammoth Lakes est en hiver l’une des célèbres stations de ski de Californie. En été, l’endroit est calme car peu plébiscité par les touristes. Les paysages de montagne changent de tout ce qu’on a pu voir jusqu’à présent, le lieu est vraiment reposant. On est seuls au monde comme souvent ici !

Mammoth Lakes, Californie, USAMammoth Lakes, Californie, USA

C’est à Lone Pine qu’on se pose pour la nuit. On en profite pour laver notre linge à la laverie de notre motel et en sortant on lève les yeux au ciel, quasi par inadvertance. Et là Wow ! On n’avait jamais vu un ciel aussi étoilé de toute notre vie, c’était absolument splendide. C’est donc au motel de Lone Pine qu’est né notre amour pour l’astronomie et l’astrophotographie. Malheureusement on ne savait pas encore bien paramétrer notre appareil photo pour immortaliser ce moment.

On est vite monté dans notre voiture pour s’éloigner un peu des lumières de la ville, direction Alabama Hills et plus particulièrement The mobius arch loop. La voie lactée est à nous, un souvenir impérissable.

Il est également très agréable de visiter Alabama Hills de jour. Le nombre de westerns tournés ici est dingue. La « Movie Road » conduit à tous les sites où ont été tournés les films. Il s’agit d’un chemin de terre mais tout à fait praticable en voiture.

De nombreuses randonnées sont également possibles !

Lone pine, Alabama Hills, Californie, USA

 

J’avais lu beaucoup d’articles au sujet de la Vallée de la Mort. Primo, il s’agit de l’endroit le plus sec et le plus aride des Etats-Unis. Secondo, la Vallée compte chaque année un ou deux décès par déshydratation. J’étais terrorisée par l’endroit bien avant l’avoir vu de mes yeux. Ce jour-là, il faisait 48°. En arrivant dans le parc, face à la première grande montée, des panneaux indiquent de couper la climatisation. La voiture ne survivrait pas ?! Le stress commence à monter. Evidemment on coupe la clim, une minute plus tard, on est en nage. On suit la route scénique et on s’arrête aux différents points de vue. Il n’est pas envisageable de faire de petites ballades vu la chaleur. Deux minutes après être sortie de la voiture, j’ai l’impression d’être à deux doigts de l’insolation. Ce côté hyper flippant me fait marrer maintenant avec le recul.

Les paysages lunaires et désertiques sont fascinants.

Zabriskie Point Death Valley, Californie, USA

 

Cactus Death Valley, Californie, USA

Thank God we are safe !

 Durée du séjour: 1 nuit.

Distance à parcourir pour rejoindre Las Vegas: 240km en 2h24.

4 : Welcome to te fabulous Las Vegas

Welcome to the fabulous Las Vegas, Nevada, USA

 

Après plusieurs heures à rouler en plein désert sous une chaleur écrasante, l’arrivée à Vegas est d’une violence incroyable. Cette big city sort de terre au milieu de nulle part… Déroutant !

Pour profiter des beaux hôtels à prix défiant toute concurrence, faites en sorte d’y être en semaine ! Les prix sont divisés par deux voire trois.

Il fait très très chaud ici fin août, on suffoque. On avait prévu de faire plein de choses mais pas facile de se bouger quand la piscine du Ceasars Palace nous appelle. Et cette petite pause dans notre trip nous fait le plus grand bien.

 

Flamingo Las Vegas, Nevada, USA

 

Si vous avez peu de temps à Vegas, on vous conseille de faire à minima l’hôtel The Venetian. Oui oui ici les hôtels se visitent 🙂 il est même possible de passer d’hôtel en hôtel sans voir le jour !

Ici c’est Venise est reconstituée. Les gondoles, les petites places, le pont des soupirs, tout y est.

Le ciel aussi est « fake » et aussi incroyable que cela puisse paraître, sa lumière et sa couleur change au fur et à mesure que la nuit tombe dans la vraie vie !

The Venetian LAS VEGAS, Nevada, USA

Vegas est clinquante, brillante, kitsh, fantastique. Même si tout ce tamtam n’est pas forcément notre cam, on a adoré la voir de notre propre yeux.

 Durée du séjour: 2 nuits.

Distance à parcourir pour rejoindre :

  1. Valley of fire: 79km en 55min.
  2. puis Bryce Canyon: 391km  en 3h54.

5 : Valley of fire & Bryce Canyon

A quelques kilomètres de Vegas à peine, on retrouve enfin la nature. On traverse le parc « Valley of fire ». La couleur rouge flamboyant des roches lui donne beaucoup d’allure.

Valley of fire state park, Nevada, USA

 

Road Valley of fire, Nevada, USA
Rocks Valley of fire, Nevada, USA

Sur la route en direction de Bryce Canyon !

On the road Bryce Canyon, Utah, USA

Bryce Canyon est vraiment l’un de nos coups de coeur. Ce parc emblématique de l’Utah nous offre encore des paysages différents et de belles lumières.

Une route de 30km traverse tout le parc et permet de s’arrêter à une dizaine de points de vue tous plus beaux les uns que les autres. Faites le trajet aller sans vous arrêter, les points de vue sur le chemin du retour seront du bon côté de la route.

Bryce Canyon Hoodoos Utah, USA

Après avoir admiré le parc d’en haut, l’envie d’y descendre se fait sentir. Plusieurs sentiers bien indiqués vous permettront de profiter d’un autre point de vue.

Bryce Canyon, Utah, USA

En quittant le parc, on tombe sur une famille de biche, on s’arrête pour les observer. Le moment est mignon à souhait.

Famille de biches, Bryce Canyon Utah, USA

Nous avons dormi au Bryce Canyon Pines Motel qui est idéalement situé, juste à l’entrée du parc. Le motel et son restaurant sont tenus par des Mormons. Le restaurant est chaleureux et les tartes sont excellentes ! A l’extérieur, on contemple la vie de famille ; les femmes avec leurs robes d’antan et leurs jolies tresses semblent venir d’une autre époque.

 Durée du séjour: 1 nuit.

Distance à parcourir pour rejoindre :

  1. Marble Canyon: 252km en 2h56.
  2. puis Page: 63km en 43min.

6 : Marble Canyon & Page

Avant de rejoindre Marble Canyon, on fait une petite halte au Coral Pink Sand Dunes. Le sable qui se trouve ici vient de l’érosion des chaînes de montagnes environnantes. C’est tout simplement le vent qui depuis des milliers d’années a créé ce paysage incroyable au milieu de l’Utah.

Il s’agit d’un State Park, le pass annuel national America The Beautiful n’est donc pas accepté.

On en profite pour explorer le lieu pieds nus (jusqu’à ce qu’on lise le dépliant qui nous énonce la longue trop longue liste des petites bêtes qui vivent ici dans le sable).

Tout est prévu sur place pour pique-niquer même se faire un barbecue : GOD BLESS AMERICA !

Coral Pink Sand Dunes, Utah, USA

A Marble Canyon, nous avions repéré un petit motel : le Cliff Dwellers Lodge ! Le lieu est vraiment spécial et se fond totalement dans l’environnement.

A quelques pas de là se trouve le Navajo bridge qui enjambe le Colorado. Avant la construction de ce pont en 1929, on devait parcourir plus de 1000km pour passer de l’autre côté de la rive !

Colorado Marble Canyon, Arizona, USA

Juste à côté du motel, nous tombons sur ses drôles de hoodoos en forme de champignons.

Hoodoos Marble Canyon, Arizona, USA

Le lendemain matin, on part à la découverte des environs de Page.

Horseshoe Bend est un de ces lieux dont on se souvient par sa grandeur et son côté spectaculaire. La rivière du Colorado fait ici, 300 mètres plus bas, une boucle à 180°.

C’est aussi l’endroit où nous avons vu le plus de touristes. C’est absolument bondé, ce qui lui faire perdre beaucoup de charme. Privilégiez, si vous le pouvez, une visite très tôt le matin.

Horseshoe Bend Arizona, USA

On décide ensuite de découvrir le lac Powell en bateau. Le contraste entre ses eaux émeraudes et la roche ocre est sublime.

 Durée du séjour: 1 nuit.

Distance à parcourir pour rejoindre Monument Valley: 196km en 1h57.

 

7 : Monument Valley

Je ne saurais que vous conseiller de faire une petite folie et de vous offrir une nuit à l’hotel The View pour votre halte à Monument Valley. Toutes les chambres donnent du « bon côté ». Vous pourrez admirer le coucher et le lever du soleil depuis votre balcon.

Monument Valley, Navajos, Arizona, USA

Monument Valley, Navajos, Arizona, USA

Le lever du soleil sur Monument Valley reste l’un de mes plus jolis souvenirs. Debout aux aurores, on sort pour être aux premières loges de ce spectacle. Les touristes dorment encore, on a l’impression d’être privilégiés. Les couleurs jouent à cache cache derrière les buttes, les rayons nous réchauffent la peau, le silence du moment est beau.
Monument Valley Sunrise Arizona, USA
Petit-déjeuner au lever du soleil sur Monument Valley, Arizona, USA

 Durée du séjour: 1 nuit.

Distance à parcourir pour rejoindre Grand Canyon: 285km en 3h10.

 

8 : Grand Canyon

Grand Canyon, USA

Coucher de soleil au Grand Canyon, USA
Coucher de soleil au Grand Canyon

Voie lactée au Grand Canyon, USA Durée du séjour: 1 nuit.

Distance à parcourir pour rejoindre :

  1. Oatman: 323km en 3h24.
  2. puis Palm Springs: 337km en 3h37.

 

9 : Palm Springs via Oatman

Au départ du Grand Canyon, nous avons une longue journée de route qui nous attend. Pour couper le trajet et se poser pour déjeuner, nous avons fait une étape à Oatman sur la mythique route 66. Ce village nous a plongé dans l’ambiance western, typique du coin. La route qui mène à Oatman est magnifique et vaut à elle seule le détour.

La mythique route 66 en direction d'Oatman, USA
La mythique route 66 en direction d’Oatman

 

Bureau de poste Oatman, Arizona, USA
Le bureau de poste typique

Oatman Arizona, USAOatman Road 66, Arizona, USA

Palm Springs est l’étape idéale pour ne rien faire, chiller au bord de la piscine, boire des cocktails et profiter de la vue sur les palmiers.

Après plus de 6 heures de route, c’est au Ace Hotel que nous avons posé nos valises pour une nuit. Cet hôtel est dingue. Après coup, on serait bien restés une ou deux nuits de plus dans ce décor de rêve.

Palm Springs Californie, USADesign Ace Hotel, Palm Springs California, USACoucher de soleil sur le Ace Hotel, Palm Springs, USACozy corner Ace Hotel, Palm Springs, Californie, USA

 Durée du séjour: 1 nuits.

Distance à parcourir pour rejoindre Los Angeles: 184km en 2h.

10 : Los Angeles

Sans teasing, j’ai trouvé Los Angeles géniale ! Peut-être même plus que San Francisco. La ville n’est pas forcément facile à appréhender car tous les points d’intérêts sont assez éloignés les uns des autres mais elle a été un vrai coup de coeur pour moi. Entre ses lieux mythiques, ses plages, ses palmiers, ses drives-ins, ses couchers de soleil, L.A. ne nous a pas laissé indifférents.

Voici les lieux à ne manquer sous aucun prétexte :

Griffith Observatory 

L’observatoire Griffith offre un panorama incroyable sur toute la ville et au delà. D’ici, le gigantisme de L.A. prend tout son sens. Y monter en fin de journée vous promettra un coucher de soleil à couper le souffle ! L’observatoire est ouvert tous les jours sauf le lundi et son accès est gratuit. Pour les fans d’astronomie, ils proposent des soirées spéciales, voir programme ici.

Coucher de soleil (et pollution) sur la skyline de Los Angeles, Californie
Coucher de soleil (et pollution) sur la skyline de Los Angeles

Hollywood Sign from Griffith Observatory, Los Angeles, USA

Coucher de soleil Griffith Observatory, Los Angeles, Californie

Coucher de soleil Griffith Observatory, Los Angeles, Californie

Santa Monica et Venice

Ce matin, on met les voiles direction Santa Monica et Venice Beach ! Le temps est radieux comme bien souvent à L.A.

Avant d’aller profiter de la plage, on s’arrête à la « Third Street Promenade » pour une petite pause shopping!

Plage de Santa Monica, Californie, USA

Venice Beach, Los Angeles, Californie, USA

Skatepark Venice Beach, Californie, USA

 

Juste derrière la plage de Muscle Beach se situe le quartier de Venice Canals.  La promenade est agréable, on observe les maisons, on profite de la sérénité du coin.

Les canaux de Venice, Los Angeles, Californie, USA

 

Warner Bros Studios

On a adoré faire les studios Warner Bros. Il s’agit d’une visite guidée par petits groupes. Pensez à réserver votre créneau à l’avance ici et ainsi optimiser au mieux votre visite de L.A. Notre guide était hilarante et avait pleins de petites anecdotes à raconter. La visite des studios peut se faire en anglais ou en français mais attention pensez à reserver au plus tôt car seuls trois créneaux horaires par jour sont proposés pour la visite en français. Au programme : visite des lieux de tournage, découverte des décors et des hangars d’objets utilisés pour les films et séries et pleins d’autres surprises.

Warner Bros Studios Los Angeles, USA

Rue de New-York au Warner Bros Studio, Los Angeles, USA

On a également pu s’asseoir sur le canapé de Central Perk !!

Le parking sur place est gratuit.

Union Station

La gare mythique de L.A. est sublime. L’architecture du bâtiment est folle et son entrée avec cette allée de palmiers est dingue. A l’intérieur, on voyage dans le temps ! Les fauteuils d’époque en cuir sont très beaux. A l’extérieur, les jardins sont accueillants pour une petite pause détente.

Union Station Los Angeles, Californie, USA

 

La visite de ce lieu est à coupler avec Downtown et le joli quartier d’El Pueblo.

Grand Central Market

Ce lieu est parfait pour une pause déjeuner dans Downtown. Des dizaines de stand proposent des cuisines variées locales ou d’ailleurs. Ce qui est pratique dans ce genre d’endroits c’est que chacun peut manger la cuisine qu’il veut. Le lieu est cool et plein de vie.

Grand Central Market, Downtown Los Angeles, Californie, USA

 

Getty Villa

Cette villa-musée située à Malibu est une reconstitution de la villa des Papyrus d’Herculanum. Même si l’art gréco-romain n’est pas votre tasse de thé, l’architecture de la villa et ses jardins valent à eux seuls le détour.

L’entrée du musée est gratuite mais il faut choisir son créneau avant d’arriver ici. Le parking quant à lui vous coutera 15 dollars.

Getty Villa Malibu, Californie, USA

 Durée du séjour: 3 nuits.

Les routes de l’Ouest sont mythiques ! j’ai adoré rouler, me sentir libre et être émerveillée par la nature et la diversité des paysages.

(Visité 102 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *