Nous venons de passer huit jours à sillonner les routes sud-californiennes entre déserts, cactus, vallées et palmiers. Le sud de la Californie est un peu délaissé des voyageurs au profit des grands parcs nationaux du Grand Ouest Américain. A tort car l’ambiance et les paysages sont tout aussi intéressants.

Le mois de novembre est idéal pour ce trip. Les températures « normales » permettent de randonner dans le désert ce qui est totalement proscrit en plein mois d’août à moins d’être suicidaire. Je me souviens d’un été dans la Death Valley où sortir de la voiture jusqu’au point de vue m’avait paru interminable. Je me voyais en train de ramper en cherchant l’ombre puis mourir suffoquante… Bref.

Je vous livre notre itinéraire pour ce trip en Californie du Sud.

roadtrip Californie sud

C’est en soirée que nous sommes arrivés à Los Angeles, le jour du Black Friday. On récupère immédiatement notre voiture à l’aéroport et on file à l’hôtel.

Après une bonne nuit de sommeil, on prend la route pour rejoindre en milieu de journée le désert de Mojave. Nous prévoyons un premier arrêt au Desert Hills Premium Outlet à Cabazon. Toute l’année, de bonnes affaires sont possibles dans les outlets aux US mais on espère bien faire une razzia en cette période de Black Friday ! Si vous vous rendez dans cet endroit, veillez à bien checker les différentes offres qui se trouvent sur leur site.

Le deuxième arrêt sera dédié à s’empiffrer au In&Out de Barstow, dernière grande ville avant de flirter avec le désert.

Mojave National Preserve

Le premier spot de notre road trip se situe dans la petite ville de Nipton où l’on est arrivés en pleine nuit. Cette petite bourgade est une porte d’entrée intéressante pour visiter le Mojave National Preserve. Créée en 1905, Nipton fut d’abord une gare de transit sur la ligne Los Angeles-Salt Lake City puis une cité minière. Le décor est digne d’un western de Sergio Leone. La gare fonctionne toujours et les trains qui passent régulièrement à quelques mètres du campement ajoutent du charme à l’endroit.

Il fait frais ce soir mais notre cabane est trop mignonne. On allume le poêle pour se réchauffer et on attend que le ciel étoilé se dévoile. La lune est brillante cette nuit, on devine seulement la voie lactée mais c’est beau.

Roadtrip Californie Mojave Desert

cabin nipton California Mojave

train nipton CalifornieWelcome to the magical Nipton

Après une fraîche nuit on prend la route direction le Mojave National Preserve. J’ai tellement hâte de découvrir ce parc quelque peu mystérieux. Le lieu peut, de prime abord, paraitre inhospitalier et sans vie. Après quelques minutes à rouler, tout autour de nous, la forêt de Joshua Trees se densifie et le paysage est absolument magique. On s’arrête pour notre première randonnée.

Teutonia Peak Trail

Cette courte randonnée de 5 km A/R permet de s’immerger dans le désert. Le sentier mène jusqu’en bas du mont Teutonia. Encore quelques efforts pour grimper au sommet et ainsi disposer d’une vue à 360 degrès sur la partie Nord du Parc et sur une concentration impressionnante d’arbres de Joshua. Cette balade est accessible à tous (seule la partie pour monter est un peu plus modérée) et le chemin facile à suivre.

Randonnée Teutonic Peak Mojave national preserve

Macro Joshua Tree Mojave california

Randonnée Teutonia Peak Desert Mojave

Trail teutonic Peak Mojave

On reprend la Kelso Cima Road direction le sud, Surfin’ USA des Beach Boys dans les oreilles, on est au coeur du parc et on prend conscience de son gigantisme. En toile de fond les dunes puis la montagne.

Kelso Dunes Mojave national Preserve

Kelso Dunes

L’idée du moment est d’ailleurs de grimper au sommet de ces dunes.

On quitte la route principale du parc pour emprunter une piste. Les dunes se rapprochent, elles sont impressionnantes et s’élèvent à plus de 200 mètres (soit deux fois plus hautes que la dune du Pilat).

Randonnée Kelso Dunes Mojave

La montée est plutôt difficile mais le spectacle est saisissant.

Kelso Dunes, Mojave National Preserve, USA

Kelso Dunes, Mojave Desert, Californie

En repartant du site, depuis le véhicule on aperçoit quelque chose qui bouge au sol. On freine puis recule. Coucou la petite mignonne. Ouvrez l’oeil si vous passez dans le coin.

Mygale Désert de Mojave, Californie

On the road Mojave Californie

Informations pratiques :

  • Le parc est gratuit
  • Le site officiel du parc vous permettra de vous documenter avant la visite. Veiller à bien regarder les conditions des routes (fermetures, véhicules 2 roues ou 4 roues motrices selon l’itinéraire choisi…)
  • Voici la carte utilisée pour la préparation du trip

Joshua Tree National Park

Pour profiter du parc de Joshua Tree, on a loué une maison en plein coeur de la Yucca Valley pour deux nuits. La Joshua Tree Luna Cabin.

On quitte la route principale et Waze nous fait comprendre que nous sommes tout proche. Après plusieurs petites routes puis quelques pistes, nous l’apercevons enfin !

Notre petite maison se tient ici, fière, au milieu de nulle part. On va être bien.

Joshua Tree Luna Cabin, Yucca Valley

On se sent tout de suite comme à la maison dans ce lieu. La décoration est superbe et tout est prévu pour que nous souhaitions rester ici pour toujours. La vue sur la vallée est fantastique et les lumières de ce premier soir sont douces et chaudes.

Entrée dans notre cabane, Luna Cabin, Joshua Tree

Cuisine, Luna Cabin, Joshua Tree, Californie

Lumière du soir, Luna Cabin, Joshua Tree

Pour cette première soirée nous avons réservé un dîner chez Pappy & Harriet’s dans la ville mythique de Pioneertown, sur les conseils de notre hôte. L’endroit est plein à craquer et bourré de locaux. Le lieu légendaire respire le far west, la bonne musique et la viande grillée. Nous sommes dimanche aujourd’hui et le Sunday Band reprend des titres rock et country. L’ambiance est top !

A réserver absolument !

 

Le lendemain matin on se rend dans le parc de Joshua Tree en prenant soin de préparer d’abord notre petit pique-nique ! La journée est belle et ensoleillée, comme souvent en Californie.

Itinéraire Californie

Ce parc a la particularité de renfermer deux déserts aux écosystèmes différents. Le désert de Mojave à l’Ouest qui est plus haut en altitude que le désert du Colorado à l’est, plus aride.

C’est dans la partie nord-ouest que se trouvent le plus grand nombre de points d’intérêt mais aussi la plus grande concentration de Joshua Trees. Si vous en avez le temps, je vous conseille quand même de faire l’intégralité du parc qui présente des paysages vraiment différents. La route principale et unique du parc peut facilement se faire en aller-retour. Les paysages vus depuis le nord et depuis le sud changent radicalement et sont fantastiques.

Avec la carte que vous aurez récupéré auprès du Visitor Center, vous pourrez vous arrêter à tous les points d’intérêts qui se trouvent tout au long de la route principale. La durée moyenne de découverte des différents spots est pour quasiment tous de 20 minutes à 1h. Voici une sélection des endroits que nous avons préférés :

  • Keys View

Comme dans les villes, c’est d’en haut que j’aime découvrir un endroit. Avoir une vue globale sur le panorama permet une douce entrée en matière. A plus de 1500 mètres d’altitude, c’est une vue sur la vallée de Coachella, les montagnes environnantes, le Salton Sea qui nous attend. Majestueux !

Joshua-tree-keys-view

keys view Joshua Tree

keys view road

  • Barker Dam

Sentier de randonnée très facile. Le paysage sur le parcours est très joli et mène au barrage de Barker Dam.

 

Barker Dam, Joshua Tree, USA

Cactus, Barker Dam, Joshua Tree

Barker Dam, Joshua Tree, California

  • Cholla Cactus Garden

Quel plaisir de se promener au milieu d’un jardin de cactus en plein coeur du désert. La variété de ce cactus est le Cholla, une variété originaire du sud-ouest des USA et du Mexique. Attention à ne pas trop s’en approcher, les piquants se détachent très facilement et vous auriez du mal à vous en débarasser.

Cholla Cactus Garden, Mojave DesertCholla Cactus, Joshua Tree

Cholla Cactus, Joshua Tree, Californie

  • Skull Rock

Le rocher en forme de crâne est visible à l’entrée du site. Nous avons profité du paysage en parcourant le chemin proposé.

 

skull-rock-joshua-tree

Skull rock trail, Joshua Tree National Park

Informations pratiques :

  • L’entrée du parc pour un véhicule est de 30$ (site inclus dans le Pass America the Beautiful)
  • Une journée suffit à faire l’essentiel du parc

Palm Springs

C’est notre deuxième fois à Palm Springs et pour cause on adore cette ville, ses palmiers, ses villas, sa montagne. Palm Springs est l’étape idéale pour prendre le temps de vivre et se la couler douce. Même si on apprécie chiller, découvrir reste quand même notre activité favorite et étonnamment Palm Springs a beaucoup à offrir.

Balade en vélo

Certains quartiers de Palm Springs sont absolument charmants et s’y promener à vélo est particulièrement agréable. Notre hôtel en propose gratuitement à ses clients du lever au coucher du soleil. C’est parti !

Les maisons de Palm Springs d’architecture moderne sont plus belles les unes que les autres. Salty Canary propose d’ailleurs sur son site une carte des différentes portes colorées à explorer. Idéal !

 

Bike tour, Palm Springs, California

Door tour, Palm Springs, Californie

Architecture Palm Springs

palm-springs-architecture

palm-springs-aloha-hotel

Mont San Jacinto

A 20 minutes seuleument du centre ville, on part à l’ascension du Mont San Jacinto à plus de 3 000 mètres d’altitude. Le voyage en funiculaire donne un avant goût du panorama qui nous attend au sommet.

Aerial Tramway Palm Springs

Une fois en haut, l’environnement est magique. Plusieurs sentiers de randonnées de durée et niveaux différents sont accessibles. Le ranger nous a conseillé de parcourir le Desert View Trail.

Ce sentier plutôt facile mène à cinq points de vue tous plus spectaculaires les uns que les autres. Il s’agit d’une bonne façon de découvrir le lieu pour une première fois.

Vue sur le Salton Sea, Mount San Jacinto

Desert view trail Mount San Jacinto

Mount San Jacinto Palm Springs

Indian Canyons

Après un bon chai latte, on se rend dans le parc d’Indian Canyons situé dans le territoire tribal d’Agua Caliente Cahuilla. L’objectif de la matinée est de découvrir ses oasis. En arrivant à l’ouverture, nous sommes seuls au monde ou presque.

Indian Canyons Palm Springs

Le site propose plusieurs sentiers de randonnées, pour tous niveaux, sur trois canyons différents. On a choisi d’arpenter le Trail de Palm Canyon. Depuis le parking la vue est déjà magnifique. Les palmiers à jupons donnent une allure sauvage et authentique au lieu.

La chaleur est déjà bien présente aujourd’hui. Le sentier de randonnée qui se situe à l’ombre des palmiers permet un peu de fraicheur. Sur le chemin, on croise cactus, points d’eau, rochers et même des mouflons.

Palmiers, Indian Canyons, Palm Springs

Mouflons, Indian Canyons, Palm Springs

Bonnes adresses Palm Springs :

  • Logements : ARRIVE Hotel / ACE Hotel
  • Restaurants : J.J.’S restaurant mexicain / DRAUGHTSMAN bières et food / KING’S HIGHWAY
  • Cafés : CARTEL COFFEE / ERNEST COFFEE

Salton Sea, Bombay beach

Avez-vous déjà entendu parler de Salton Sea ?

Vue Salton Sea, Mount San Jacinto, Palm Springs

Salton Sea est un lac qui, dans les années 50-60, attirait le tout Hollywood pendant les vacances. A première vue, le lieu jouit d’un environnement fantastique. L’étendue bleue est si grande qu’on croirait la mer avec en arrière plan une chaine de montagne ocre. Assez bluffant.

En réalité, Salton Sea est aujourd’hui une véritable catastrophe écologique.

Né des crues des eaux du fleuve Colorado puis d’un travail de canalisation, toute l’eau s’est accumulée dans cette cuvette entre 1891 et 1905.

Un lac qui se créé au milieu du désert : génial ! L’endroit devient rapidement une aubaine. Les gens investissent pour s’installer au bord du lac dans la petite ville de Bombay Beach. Les hôtels, campings, yacht club et restaurants sortent de terre pour créer ce qui deviendra la « French riviera » californienne.

La situation sous le niveau de la mer ne permet pas à l’eau de s’écouler. L’eau stagne donc et se charge en sel et pesticides et devient plus polluée chaque jour.

Certaines personnes qui avaient investit à l’époque sont restées y vivre. Le taux de maladie est ici beaucoup plus élevé que dans le reste de la Californie. Les poissons meurent dans le lac et leurs squelettes jonchent la plage.L’endroit fait froid dans le dos. Les habitats des résistants (ou ceux qui n’ont pas le choix) et les vestiges des belles années flirtent dans cette ville devenue fantôme.

Cette étape marque. Voyager c’est aussi voir le monde tel qu’il est et ne pas se mettre des oeillères. Venir ici c’est prendre conscience de la misère de ces pauvres gens et de cette catastrophe écologique.

Salton Sea, California

Bombay beach resort, California

Salton Sea Beach, California

Bombay beach drive-in, Californie

Bombay Beach House, California

 

Slab city & Salvation Mountain

On se dirige maintenant vers Salvation Mountain. Le temps devient brumeux, le vent souffle. Une tempête de sable s’active à l’extérieur. La poussière rentre par les aérations de la climatisation de la voiture. Une impression de fin du monde.

Sand Storm, California

La tempête donne le ton sur ce qui nous attend.

Bienvenue à Slab City ! Perdue au milieu du désert californien, cette ville accueille les oubliés : personnes qui ont perdu leur job, repris de justice, drogués… Ils vivent ici à leur façon dans des campings-cars ou cabanes de fortune sans eau ni électricité.

Breaking bad, Slab City

Pour vous donner une idée de l’atmosphère qui règne ici, je vous propose de visionner ce mini-reportage de quelques minutes diffusé dans l’émission l’effet papillon sur Canal+

Juste à côté Salvation Mountain s’élève et ses couleurs redonnent un peu de vie au temps chaotique que nous avons depuis quelques heures. Salvation Mountain est une oeuvre d’art qui a été créée par Leonard Knight à partir de pailles, de milliers de litres de peinture et d’objets en tous genres recyclés. Ce lieu mystique et coloré regorge de paroles chrétiennes et de versets de la bible. Un lieu plein d’espoir.

Salvation Mountain, California

Salvation Mountain, California

Anza-Borrego

Le parc d’Anza-Borrego est situé à l’extrême-sud de la Californie, à quelques kilomètres de la frontière mexicaine. Au milieu du parc, la ville de Borrego Springs est la seule de Californie a être situé à l’intérieur d’un parc d’état. Cette ville est aussi réputée pour son ciel particulièrement étoilé. Borrego Springs est engagé dans la lutte de la pollution lumineuse. Ah ça c’est une nouvelle qui nous intéresse !

L’arrivée au parc d’Anza-Borrego est juste Waouh ! Plus on avance au sud, plus le spectacle est saisissant. Bon je préfère prévenir tout de suite, si vous prévoyez une visite de ce lieu, ne faites pas comme nous et prenez un véhicule à quatre roues motrices (4WD). 90% des routes ne sont praticables qu’avec un véhicule de ce type.

Welcome to Anza Borrego

Anza-Borrego, California

Après un passage au Visitor Center, on prend toute conscience que nous pourrions malheureusement pas nous aventurer aux points les plus intéressants notamment Font’s Point & The Slot. On se console quand même avec différents points de vue

Road, Anza-Borrego, California

View, Anza-Borrego

View, Anza-Borrego

Ce soir on attend que le soleil se couche depuis notre hôtel type hacienda, le Borrego Valley Inn. Cet hôtel est vraiment superbe. La décoration est soignée et chaque chambre possède son patio privé.

L’ambiance est douce.

On attendait beaucoup de cette nuit au niveau astrophotographie avec la réputation de Borrego-Springs. Même si nous avons pu apercevoir la Voie lactée, d’autres lieux aux US sont nettement plus intéressants. On apprécie quand même le spectacle. La nature est si belle.


Borrego Inn, California

Milkyway, Anza-Borrego, California

Los Angeles

J’ai 32 ans ce matin ! Je suis tellement reconnaissante de pouvoir vivre cette journée ici en Californie. Pour notre dernière étape on retourne à Los Angeles. Pour l’occasion nous avons pris une chambre à West Hollywood, au Andaz Hotel, pour bénéficier d’une vue skyline depuis notre chambre.

C’est notre deuxième fois à Los Angeles mais pour ce trip nous avons privilégié le désert. Los Angeles ne sera qu’une ville-étape à l’arrivée et juste avant le vol retour.

Andaz West Hollywood Rooftop

On grimpe sur le toit-terrasse pour chiller et admirer le coucher du soleil.

Collines de West Hollywood, L.A.

Coucher de soleil sur la skyline, Los Angeles, California

Sunset Los Angeles, WeHo

Sunset Andaz WeHo, Los Angeles

Malibu Farm Café

Avant de rejoindre l’aéroport pour 12h, on part petit-déjeuner à Malibu. Très exactement au Malibu Farm Café qui se situe tout au bout du ponton de Malibu, le rêve !

Malibu Farm Café, Californie

Malibu Farm Café, Pancakes, Californie

On longe la route 1 jusqu’à l’aéroport, l’heure de rentrer est arrivée.

Bye California !!

(Visité 52 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *